Dégustation

Retour chez Pirata avec une Pastelon!

Je vous emmène une nouvelle fois en Espagne pour retrouver une nouvelle bière de la brasserie Pirata! 

Nous avions évoqué précédemment la Barcelona Tropical, et raconté son histoire. Les brasseries espagnoles sont moins nombreuses qu’en France, les industriels sont encore rois là bas, et on compte “seulement” autour des 500 brasseries compte plus de 2000 chez nous. De fait, on trouve encore peu de brasseries espagnoles dans nos rayons, bien que Naparbier, Basqueland, Peninsula, Gross ou Espiga soient vendues en France, force est de constater qu’on trouve encore bien peu de bières de nos voisins du Sud. Je n’oublie pas bien sur Garage Beer dont nous avons fait un Podcast sur les Bières narratives en associant leur bière à l’univers de Mario. 

Ici, nous allons nous diriger sur ce qui est vendu comme une Pastry Stout brassée avec des Marshmallow. 

 

Ça ressemble à une Pastry Stout mais…

Visuellement c’est joli, une mousse ivoire moyennement persistante, une robe noire comme du pétrole et un nez réglisse, tout semble concorder avec une Pastry Stout, bien que le sucre ne se ressente pas tant que ça. 

Visuellement, on a une bière Stout, mais on tique un peu, ca semble un peu trop “light” pour être ce qu’ils vendent, mais ce n’est pas la première fois que le visuel / olfactif et le goût sont trompeurs. 

 

Est-ce vraiment une pastry stout?

Au goût on est sur quelque chose de léger, peu dense et dont le cacao et le marshmallow, censés apporter du corps, sont quasi absents. C’est assez étrange, la bière est bonne, mais elle évoque plus une blanche noire, qu’une pastry stout de par sa légèreté, seul le sucre rattrape un peu bien qu’il soit un poil trop abondant à cause des marshmallow sans doute, rappelant les premières versions de la Stay Puft de Tiny Rebel. 

 

En conclusion

Un poil déçu sans trop l’être au final. La déception vient de la bière qui ne correspond pas à son style, selon mon point de vue, mais qui reste très agréable. Elle est relativement ronde, assez puissante sur la fin, mais le côté Pastry n’est absolument pas ressenti de par ce manque de densité qui la rend presque “flotteuse” sur la fin. Une bière qui ne finit pas un évier, mais qui peut décevoir si on s’attend à une grosse Pastry Stout des familles. 

 

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.