Actualités

Vous aimez la chataîgne? La Marrouge est là!

Petit test particulier aujourd’hui les amis, un très bon ami m’a offert un jour une bière à la châtaigne qui dormait dans mon frigo depuis plusieurs semaines, tout récemment j’ai eu envie de la goûter. 

La Marrouge, c’est son nom, est une bière dont l’origine était assez floue aux premiers abords. Le nom de “Esprit Châtaigne” ressortait souvent, mais ce n’était pas le nom d’une brasserie. 

Après avoir un peu creusé, en fait cette bière est faite pour le Syndicat des producteurs de Châtaignes Varois, et c’est brassé en réalité par Bourganel

Alors c’est une bière à façon, mais il y a deux raisons qui m’ont poussé à en parler. La première c’est que la demande vient de producteurs artisanaux, en l’occurrence des gens qui travaillent avec la châtaigne, donc on est pas sur un produit pur marketing fabriqué pour une bande de col blancs sortant d’école de commerce et voulant surfer sur une vague, non, ici on est sur une demande plutôt innocente de gens qui veulent utiliser leurs produits pour en faire un autre, mais dont ils n’ont pas les capacités techniques de le faire.

La seconde raison c’est que Bourganel est une institution ardéchoise, très voire trop présente sur beaucoup de licences à commencer par certaines équipes de football comme celle de ma ville, Marseille. J’ai pourtant bien aimé certains produits de la marque qui s’est beaucoup développée. Et la raison qui m’a poussé à en parler vient du fait que les bières aromatisée de la brasserie je n’en suis pas fan, trouvant leur gout trop accentué, trop exagéré, et leur bière à la châtaigne, de mes souvenirs d’il y a 8-9 ans maintenant, est une bière dont le goût de châtaigne était si fort que ça dénature la bière elle même. Alors ma curiosité était là, et si finalement la recette de cette bière était différente?

 

Des châtaignes varoises dans une bière ardéchoise

La bière, une fois sortie de sa bouteille, nous propose une mousse crémeuse et persistante trônant au-dessus d’une robe cuivrée et trouble aux reflets rubis avec une carbonatation très belle à regarder. 

Le nez est malté et forcément porté sur la châtaigne, mais dans une relative légèreté, déjà niveau odeur on sort de la Bourganel de mes souvenirs justement! 

 

Une bière équilibrée?

En dégustation on retrouve une douceur de départ prévisible pour enchaîner sur des notes maltées qui se font piquer la vedette par la châtaigne, qui arrive tranquillement à pas de loup pour donner une rondeur à l’ensemble sans dénaturer la bière, lui laissant le soin de conclure avec son houblon et donc son amertume légère mais donnant une finale sèche et franche. 

 

En conclusion

J’ai bien fait de vous parler de cette bière je pense, elle est équilibrée, elle ne dénature rien par rapport à l’ancienne bière goûtée il y a fort longtemps maintenant. L’alliance de deux producteurs a su donner un produit efficace, bon, et mettant du coup en valeur les deux savoir-faire, en somme toute, une bière à façon, faite avec de belles intentions et qui est très bonne à boire! 

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.