Dégustation

Une Imperial Stout bretonne à l’honneur : Kerzu!

Aujourd’hui on va aller en Bretagne, ca tombe bien, à l’heure où on nous matraque sur le variant breton, autant attaquer le problème à bière le corps et intéressons nous à une Kerzu de la brasserie An Alarc’h’.

Cette brasserie est relativement vieille par rapport aux autres car elle a été fondée en 1998 soit bien avant la révolution brassicole. La brasserie perdurera son activité tant bien que mal durant 7 ans avant d’éprouver des profondes difficultés financières qui vont l’amener à se rapprocher du collectif Tri Martolod (une Scop donc) pour vendre son activité.

La SCOP parviendra ainsi à maintenir la brasserie en activité et surpasser ses difficultés, pour la redresser et la développer. En 2015 un nouvel actionnaire se joindra à la partie et la brasserie déménage par la même occasion. Depuis 10 ans, elle aura multiplié ses volumes par 4, un score très honorable pour une brasserie qui a débuté dans l’inconnu total et qui a réussi à garder le cap grâce à des rapprochements rondement menés. 

Pour étayer un peu plus notre découverte, nous allons déguster une Kerzu, une Imperial stout bretonne. 

 

Kerzu Kesako?

Notre belle bretonne s’offre à nous en nous dévoilant une très belle mousse épaisse et crémeuse dotée d’une jolie couleur ivoire. Celle-ci persiste au verre et recouvre une robe d’un noir profond et impénétrable. 

Le nez est un savant mélange équilibré de café et de cacao (plus léger quant à lui).

 

Kenavo les potos

L’attaque est puissante, très portée sur le café, ce qui confère une forte densité à cette bière qui se veut plus rèche qu’elle n’est ronde, on ne sait pas trop sur quel pied danser justement, elle alterne la rondeur et le côté rêche au palais de manière assez régulière. 

La finale est sèche, l’amertume finale relativement présente et le tout nous emplit d’une certaine chaleur sans pour autant enivrer comme certaines bières fortes.

 

En conclusion

Sans être révolutionnaire, la bière change un peu la donne des Imperial Stout puissante et très (voire trop) aromatique que l’on trouve partout dans les rayons de nos cavistes favoris. Sans dénigrer les autres que j’adore, il est fort agréable de retrouver ici une Imperial qui  du caractère et qui se rapproche de ses classiques plutôt que de vouloir à tout prix jouer l’originalité. En bref, si vous cherchez une entrée en matière sur ce genre de style, celle-ci pourrait faire partie du lot de par son classicisme assumé et son caractère. 

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

One Reply to “Une Imperial Stout bretonne à l’honneur : Kerzu!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.