Actualités Dossiers

Brew Brothers sur Netflix : quoi en penser?

On en avait entendu parlé ça et là, Netflix a lancé une nouvelle série intitulée Brew Brothers, racontant l’histoire de deux frères que tout oppose face à la gestion de leur brasserie dans la banlieu de L.A

Alors aux premiers abords on se dit chouette! Une nouvelle série à regarder durant le confinement et en plus ca parle de bières craft comme on aime! Mais une fois qu’on commence à regarder on déchante quelque peu malheureusement. 

 

Une sacré déception

La série a été créée par Greg et Jeff Schaffer, qui ont tout deux travaillé sur des séries telles que Larry et son nombril, That 70’s Show, ou des films de Sacha Baron Cohen tels que les excellents Borat et The dictator. Partant déjà de cette base, on a tout de même des créateurs loins d’être des bras cassés.

Niveau acteurs, on est sur des quasi inconnus, dont la filmo est encore très jeune, excepté pour l’interprète de Wilhelme qui a officié dans Orange is the new Black durant quelques épisodes. 

La série du coup, part sur un concept inédit, une comédie façon sitcom moderne avec des épisodes de 25-30min à chaque fois, et le tout avec de quasi-inconnus, un pari risqué car souvent on table sur une ou deux têtes d’affiches pour attirer le public, et ici c’est totalement l’inverse qui se produit. 

A travers le visionnage, on s’aperçoit assez vite qu’un truc cloche, les termes sont bons, les décors sont fidèles à la réalité (tout a été tourné dans l’ancienne brasserie Iron Triangle à LA), le pitch de base est cohérent, bref, on mets un peu d’humour et ca devrait le faire….sauf que voilà…

L’humour est nul, et pourtant je suis un public facile, nourri aux sitcoms des années 90 et aux nouvelles séries des années 2000 comme The Office par exemple, l’humour malaisant, subtil ou carrément grossier à la Southpark, j’adore, mais ici rien n’est correctement amené. 

 

Crédit : Netflix

 

Adam, le frère de Wilhelm est une caricature parfaite du Beer Snob détestable comme on en voit de plus en plus, et du coup, son frère est l’image du jeune brasseur indépendant et idéaliste un peu beer-geek, le duo est plutôt ok. L’équipe en revanche, ca ne colle pas, entre Sarah qui est limite le seul élément cohérent du show (elle est aussi la voie de la raison souvent), et son acolyte Chuy qui est d’un ridicule affolant, on ne voit pas de synergie entre les différentes personnalités.

Pire encore, les gags sont mal amenés, le coup du distributeur qui aime la bière de Adam contenant l’urine de Wilhelm qui a voulu saboter celle-ci (oui les deux frères sont concurrents / associés, ce qui est un peu lourd à la fin), pour que finalement Adam pisse dans les cuves, ca n’a rien de drôle sauf si on apprécie la pique lancé aux distributeurs, mais qui reste grossière (pas tous les distrib’ aiment la mauvaise bière au contraire). 

Tout le reste se contente d’un humour gras, dégueulasse et très (trop) porté sur le sexe, à coup de poils pubiens, de sperme, d’urine, de sex toys, à croire que la série a été écrite par des gosses de 13 ans qui se paluchent toute la journée sur Pornhub… c’est affligeant.

La brasserie, par exemple, a un food truck qui vend des tacos, c’est un couple qui ne pense qu’à faire l’amour toute la journée, chaque scène avec eux est inutile, malaisante et surtout ridicule à souhait, juste un prétexte pour ajouter une couche de graveleux au show.

Le reste des persos n’est pas en reste, Chuy est dans le rôle classique du débile sauf que ses gags sont téléphonés, déjà vus et son jeu est pas terrible, et je ne vous parle pas des moines trappistes qui sont une honte également….

Au final, on est sur une série qui joue la carte de Netflix qui est souple avec le côté cru de son contenu (le nu et les gros mots passent sans souci sur la plate-forme vu qu’elle ne diffuse pas à la TV), mais ici, les créateurs en ont trop fait, et surtout, l’humour est très très mal dosé, on est loin du malaise ridicule et hilarant d’un The Office ou d’un humour trash à double lecture d’un Southpark, non, ici tout est gratuit et sale, et n’apporte rien, nous faisant esquisser ce rares sourires tous les 4 épisodes (sur 8 épisodes c’est con). 

 

Crédit : Netflix

 

Mais un réel potentiel quand même

Pourtant, la série a de belles bases de travail, et un scénario “fil rouge” assez bien trouvé. Le fait que l’on a affaire à deux types de brasseurs, le beer snob et le beer geek c’est amusant, l’un est détestable et l’autre est attachant, sauf qu’aucun des deux ne sait gérer une entreprise, on retrouve ces profils dans le milieu donc c’est pas mal trouvé en soi. 

Les décors sont bien faits, les anciens locaux de la Iron Triangle sont parfaits, les cuves sont là, on voit la drêche, on voit le moût, bref on est dans une vraie brasserie! De même que tous les termes sont là, de l’IPA à la Porter en passant par la certification Cicerone (largement moquée) ou encore tout ce qui est attrait au marketing sont assez bien représentés. 

 

 

Enfin, la trame principale qui voit passer des distributeurs, des journalistes, des beer geeks, ou encore des acheteurs de grands groupes montrent en 8 épisodes tout l’univers brassicole actuel du craft, tout du moins aux USA. 

Du coup on est tenté de se dire que la série a bel et bien un potentiel, elle exploite bien le milieu dont elle parle, cite les bons termes, reflète bien les différents acteurs, tout est là pour pouvoir créer une série qui peut vite devenir culte. 

 

Crédit : Netflix

 

Si on a su durant des années, créer la hype avec Cheers qui se passe dans un bar, série cultissime américaine des années 80 avec Taxi, qui a révélé Ted Danson ou encore Woody Harrelson, là on a peut être le potentiel de créer une série comique culte.

Pourtant, dans le cas de Brew Brothers, le truc n’y est pas, on a les bons ingrédients, mais l’ensemble est mal monté, mal équilibré, un peu comme une bière qui aurait tournée alors que ses ingrédients étaient pourtant bons. Le fait que la série aille dans la facilité avec de l’humour pipi-caca gratuit sans réelle sous lecture à minima, et que les acteurs, en dehors des deux frères, soient franchement passables dans leur jeu, et bien on arrive sur une série qui déçoit énormément alors qu’on pourrait faire quelque chose de réellement bon. Il nous manque par exemple LE personnage secondaire qui en devient principal tel que Sheldon dans Big Bang Theory, Ron Swanson dans Parks and rec ou encore Dwight dans The Office.

 

Crédit : Netflix

 

En conclusion

Si la série part d’une bonne intention, et qu’elle est très bien référencée sur le milieu dont elle parle, l’ensemble est malheureusement trop faiblard, un humour désolant, des seconds rôles inutiles, une sous lecture mal branlée et finalement peu intéressante, la série est pour moi une déception plus qu’un échec. Netflix de toutes façons, n’est pas hyper douée pour la comédie, on le voit avec ses comédies d’Adam Sandler, non, Netflix est bon dans le drama, c’est indéniable à la vue de ses plus grands succès, mais on sent ici que les gars ont filé le bébé à deux gars qui ont finalement fait preuve d’une grande flemmardise dans leur écriture, voulu aller vite en besogne pour nous pondre un contenu très dur à regarder et qui, au final, ne rend absolument pas hommage au milieu de la bière, le faisant passer une nouvelle fois pour une boisson d’attardé au grand dam des passionnés et surtout des consommateurs. 

Dommage de voir une série avec un tel potentiel, se vautrer de la sorte, car si le public français peu habitué à ce type de comédie n’apprécierait pas, soit, ce n’est pas grave car nous ne sommes pas le public visé. Toutefois, les américains sont la vraie cible, et quand on voit la qualité des comédies qu’on leur sert depuis des années, c’est assez incroyable de se dire que personne n’a stoppé les gars dans leur élan en leur disant qu’une réécriture devait absolument se faire. 

Du coup, vu que la saison 1 se termine sur un petit cliffhanger, est-ce que la série sera renouvelée une seconde fois? Possible, Netflix a tendance à donner sa chance à ses séries sur 2 saisons maxi, toutefois, si cela se fait bel et bien, nos amis ont intérêt à nous pondre de meilleurs épisodes et surtout une vraie écriture pour parvenir à nous faire rire et pas se cacher le visage de honte face au malaise généré par les épisodes….

Allez les gars, si vous êtes renouvelés, sortez-vous les doigts un peu et pondez nous une vraie comédie cette fois….

 

Si vous voulez lire une autre critique, rendez-vous chez mon ami Eric des Arts Narratifs (ou je laisse aussi traîner ma plume de temps en temps!)

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

4 Replies to “Brew Brothers sur Netflix : quoi en penser?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.