Dégustation

Premère Whiplash du site : la Disco Mystic!

Je vous emmène en Irlande, pays dont sont originaires une partie de ma famille et que je rêve de visiter un jour. Pour être franc, je devais y aller en 2020 mais quelque chose de microscopique qui fait tousser m’en a empêché et m’a fait reporter ceci à facile 2023 vu le contexte. 

Bref, du coup, pour me consoler, j’ai décidé de vous parler de la brasserie Dublinoise de Whiplash, car oui, l’Irlande ce n’est pas que Guinness! 

Whiplash est née en 2016 officiellement, de l’initiative de Alan et Alex, deux amis officiant déjà dans le domaine brassicole comme brasseur et technicien d’opérations. Ils se sont rencontrés à la Rye River Brewing Company, et ont très vite sympathisé et voulu se mettre à leur compte. Les débuts furent du pur Gypsy, ils louaient du matos chez des brasseries, et faisaient leur popote comme on dit. Cependant, associer cette activité avec la principale était vite devenue compliquée, et il a fallu faire un choix. 

Ils décidèrent donc de se lancer dès 2017 en Gypsy mais à plein temps, avant de s’établir pour de bon en 2019 grâce à des moyens financiers conséquents et cumulés avec les années de brassage Tzigane précédentes. Ce qui revient à dire que comme nous le disions dans l’article sur les bières à façon, il y a ceux qui le font dans le but de s’établir ensuite pour de bon, et ceux qui ne cherche que le profit à court terme, deux stratégies différentes que je respecte, dès lors que le consommateur n’est pas floué et qu’il sait dans quoi il s’engage. 

Nous allons nous attarder sur la Disco Mystic, une DIPA bien sympathique que nous allons découvrir en détail. 

 

La bière de Disco Stu?

Dans notre verre, nous retrouvons une mousse épaisse, persistante et crémeuse de toute beauté. Elle recouvre une robe jaune pâle et trouble très belle à admirer. 

Au nez on retrouve bien le houblon, surtout l’agrume et les notes herbacées, d’ailleurs l’agrume est ici minoritaire par rapport à l’autre. 

 

Hops Fever

En bouche on retrouve une attaque très herbacée, assez puissante en bouche, le milieu reste sur le même thème, c’est puissant mais agréable à la fois, pas forcément à mettre entre tous les palais par contre. 

La finale est amère, mais elle est plus calme que prévue avec une belle densité ressentie grâce à une longueur en bouche aromatique très agréable. 

 

En conclusion

Une très belle découverte, preuve que l’Irlande qui était un peu discrète sur la scène craft internationale, commence dores et déjà à nous montrer de quoi elle est capable et c’est très excitant pour la suite, on a envie d’en découvrir encore plus! 

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.