Dégustation

Une nanobrasserie marseillaise : Entropy brew et sa hopsmans vs robot brew!

Et si on restait un peu à domicile, dans ma cité phocéenne chérie pour papoter sur une bière faite par une toute petite brasserie locale ?

Je vous parle de Entropy, une nano brasserie fondée par Lionel, et dont les créations sont trouvables chez quelques cavistes marseillais quasi uniquement. La brasserie en elle-même, je vous en parlerais sur un article à part car j’estime que l’atypisme de cette brasserie mérite bien un article tout entier. 

Pour ma part, j’ai découvert cette brasserie par l’initiative de mon ami Antoine, ex brasseur de Minotte et fondateur de la brasserie Asylum, ainsi qu’associé avec moi au Biere Academy. Il m’en a parlé souvent, mais je n’avais jamais eu l’occasion de goûter les créations de Lionel mais ce temps est révolu! 

Un jour, les camarades du Bière Academy me révèlent avoir réussi à se procurer un tout petit stock de la Hopman vs Robot Brew, ni une, ni deux, je me procure la bouteille et je m’empresse de la déguster, et c’est ce dont nous allons discuter aujourd’hui les amis. 

 

Une nano brasserie phocéenne de talent

Au verre on retrouve assez vite une jolie mousse, semi épaisse et persistante qui couvre une belle robe jaune pâle qui fait un peu penser selon la lumière à un jus de fruit. 

Le nez est fruité, le visuel et olfactif se rejoignent bien et on sent le fruit exotique, pour ma part j’ai cru reconnaitre des touches de mangue, mais ce n’est que mon interprétation encore une fois. 

 

Hops vs Robotbrew qui gagnera?

Le début de dégustation est très doux, porté sur le fruit justement, ce qui donne un ensemble assez doux qui transitionne assez vite sur une belle amertume légère et aromatique, mais qui reste tout de même présente pour s’affirmer un minimum. 

La longueur est vraiment agréable, fruitée en dominance sur l’exotique mais avec parfois des notes d’agrume sans doute liées à l’amertume qui fournit au final un ensemble très frais, parfumé et agréable à boire. 

 

En conclusion

Les nano brasseries ça rappelle de sacrés souvenirs! Les temps des petites brasseries qui se lancent comme la Minotte avec Max, ou encore les petits locaux de la Plaine, et une fois n’est pas coutume, avoir beaucoup de matos dès le début ne veut rien dire, cette nanobrasserie parvient à faire aussi bien voire mieux que certaines brasseries avec plus de moyens, comme quoi l’argent ne fait pas tout, c’est le talent qui domine la qualité d’un produit, et Lionel est de cette trempe là!

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.