Dégustation

Une bière fraise poivrée? Une Strawberry Sweetpaper !

Retournons encore une fois chez nos amis de la brasserie des 2 branches, qui m’ont envoyé leurs références afin de les découvrir et vous faire partager mes dégustations. 

La bière du jour est une bière fruitée brassée avec de la levure Kveik, un type de levure venue tout droit de Norvège. Cette bière est brassée avec des fraises et du poivre Timut, autrement dit de la fraise poivrée, chose inédite je vous l’avoue. 

Pour ma part, je connais la menthe poivrée, mais pas la fraise poivrée, c’est assez original et osé car ce qui est “pimenté” dans la bière, que ce soit avec du poivre ou des épices, c’est un exercice assez périlleux. Le danger primaire c’est d’avoir un rendu déséquilibré et imbuvable, en général ce résultat ne trouve pas sa place dans les reventes du brasseur. Ensuite, l’autre particularité c’est que cela ne plaise pas à tous les publics, en effet, un goût poivré ou épicé peut vite faire déchanter une personne novice et peu habituée aux originalité gustatives de la bière. 

Fort heureusement, mon palais est assez aguerri pour supporter voire apprécier ce genre de choses, alors allons ensemble découvrir cette bière! 

 

De la fraise et du poivre? 

Une fois dans son élément, la bière nous offre une mousse fine et peu persistante, laissant à l’air libre une robe d’une couleur orangée très trouble faisant penser à une purée de fruit.

Au nez c’est très particulier, le poivre domine la fraise et l’ensemble donne une impression, pas si désagréable, quoique étonnante, de poivrons rouge par moment, tandis que la fraise, elle, se fait très discrète. Je pense que dans mon cas précis, le poivre et la fraise a, un peu comme on mélange des couleurs pour en faire d’autres, créer l’illusion d’une autre odeur familière pour moi simplement, cela ne signifie en rien que vous aurez justement le même ressenti. 

 

Un gout fruité ?

L’attaque est très belle, le poivre domine la course, toujours avec cette impression agréable d’avoir un goût se rapprochant du poivron, toujours à mon grand étonnement, puis vient l’amertume et à la toute fin, la fraise, qui vient faire une sorte de caméo surprise.

 

En conclusion

A ne pas mettre entre toutes les mains, une bière que j’ai aimé, qui m’a étonné même, je dirais que c’est l’une des plus étonnantes que j’ai eu l’occasion de goûter je pense. Elle est pour moi réservée à un public averti, mais si vous êtes aventurier, je suis sûr que cette bière ne vous laissera pas indifférent!

 

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.