Dégustation

On se réveille avec une Plana Social Club !

Si on retournait un peu chez nos copains de la Plaine? Inutile de vous en parler encore et encore, Salem, Sylvain et toute leur bande sont les pionniers du craft à Marseille et ont su dynamiser tout le secteur brassicole à eux seuls à une époque ou Marseille n’était lié à la bière que par une vulgaire Cagole industrielle et sans âme. 

Partis d’une gamme classique au début pour ne pas trop bousculer leur clientèle encore novice, ils ont petit à petit su amener des recettes originales tout en gardant leur esprit créatif et leur authenticité en tant que bière de quartier qui se revendique, au delà d’être Marseillaise, une fabrication du quartier animé de la Plaine. 

Même si leur activité a grandit, leurs locaux sont partis prendre un peu plus de volume dans un autre quartier de la ville, leur local est toujours là, et ils ont en plus, su se diversifier à travers du Pastis, du Gin ou encore de la Vodka, un très beau parcours que je ne peux que saluer encore et toujours pour deux gars partis de pas grand chose et qui sont devenus une référence de la bière de la cité phocéenne et qui plus est, des précurseurs. 

Nous allons aujourd’hui parler de la Plana Social Club, une Stout brassée avec du café tout droit venu de la brûlerie Moka, un lieu atypique et vraiment très agréable où vous pourrez acheter et déguster des cafés torréfiés sur place par une vraie torréfactrice. Nos amis brasseurs ont donc décidé d’utiliser, pour leur Stout, du café torréfié par Moka à Marseille, et pour connaître le résultat, lisez la suite! 

 

Brasserie et Brûlerie, le B&B gagnant

J’ai toujours une affection pour les Stout, ma madeleine de Proust en la matière restera l’éternelle Guinness bien qu’elle soit industrielle, elle est la bière qui m’a fait aimé les autres, et des nouveaux styles alors découvrir des Stout artisanales, quel pied! 

Ici, notre Stout phocéenne nous propose une belle mousse épaisse à la couleur ivoire qui reste au verre pour laisser les bulles danser le tango dans une robe noire comme de l’encre de Chine. 

Au nez, Moka prend le pas, on sent très bien le café, il est puissant, aromatique et équilibré, de quoi annoncer une suite alléchante.

 

Un café ou une bière? Les deux peut-être? 

A la première gorgée de bière on ressent une très belle rondeur, agréable, qui part direct sur le café sans perdre de temps. La belle veut nous offrir une sensation d’onctuosité et de douceur avec quelques notes de fruits confits par moment tout en nous fournissant une finale puissante et amère comme un bon café serré mais qui n’oublie pas de garder des pointes de douceur pour garder un côté final gourmand malgré tout. 

 

En conclusion

Une très belle Stout, le fait que ce soit une collab’ avec une brûlerie locale, que le café utilisé soit du Copanito venu du Honduras, et que l’ensemble soit aussi équilibré et agréable saura vous donner, si vous n’êtes pas un amateur, une très jolie entrée en matière de Stout artisanales. Une fois de plus, on est sur une belle bière, bien façonnée qui mérite le détour! 

 

La brûlerie Moka : https://www.brulerie-moka.com/ 

 

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

One Reply to “On se réveille avec une Plana Social Club !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.