Dossiers Histoire

Connaissez-vous l’histoire de la Weihenstephan ?

Vous avez sans doute déjà vu cette brasserie au détour d’un regard dans un caviste, lors d’un voyage peut-être, ou même dans un supermarché (chose rare ceci étant dit), et vous vous êtes dit “Oh ben encore une énième Allemande”, et pourtant! 

La Weihenstephan c’est une bière différente des autres et pour cause! On dit qu’elle est à ce jour la brasserie la plus ancienne du monde encore en activité, elle date de 1040! Alors retraçons ensemble l’histoire de cette brasserie finalement assez méconnue du grand public! 

 

Les prémices d’une brasserie institutionnelle

Si la brasserie débute officiellement en 1040, son histoire remonte à 3 siècle précédents, plus précisément à l’année 725. Cette année-là, Saint Corbinien et 12 de ses compagnons fondent un monastère bénédictin sur la colline de Narhberg. Sur place, nos compagnons brassent leur propre bière, et on retrouve d’ailleurs des mentions du houblon dès 768 (pour rappel le houblon ne sera démocratisé dans la bière pour ses vertus qu’après les travaux de Hildegarde de Bingen en 1150, toujours en bavière). A l’époque, la brasserie cultive le houblon, et à cette même période, de nombreuses brasseries monastiques existaient déjà, rendant cette spéculation sur un brassage antérieur à 1040, mais non officielle, cohérente.

En 955, les hongrois détruisent le monastère, et c’est un phénomène qui se reproduira à de nombreuses reprises à travers le temps, et chaque fois, le monastère sera reconstruit. 

En 1040, la brasserie obtiendra sa licence officielle lui permettant de brasser et vendre. On doit cette licence, théoriquement à l’abbé Arnold, cependant il n’existe pas de source primaire l’attestant, les historiens supposent ceci par le fait qu’il était abbé du monastère de 1022 à 1041. Cette date marque le début officiel de la naissance de la brasserie actuelle. 

La brasserie restera en place dans sa configuration monastique jusqu’en 1803, année où celle-ci sera cédée à l’état bavarois après près des siècles d’histoire tumultueuse et éprouvante pour les moines qui ont dû reconstruire leur monastère et brasserie près de 4 fois en tout à cause des multiples guerres.

 

Source : Wikipedia

 

La brasserie devient officiellement une brasserie d’état

Maintenant que l’État bavarois gère la brasserie, certains éléments vont donc changer. Administrée désormais par le domaine royal de Schleißheim, la brasserie voit donc venir un second souffle après tant d’années de fonctionnement. En 1852, l’école agricole centrale déménage de Schleißheim pour s’installer au sein de la brasserie. En 1895 l’école devient académie et en 1919 l’académie se rattache officiellement à l’université d’agriculture et de brasserie, la faisant ainsi fusionner avec l’université technique de Munich. 

La brasserie est donc devenue une véritable institution brassicole en Allemagne mais aussi dans le monde. Ses bières ne sont pas en reste, les volumes étant plus importants suite à l’afflux des demandes, la brasserie se modernise et s’agrandit pour pouvoir continuer son ascension suite à sa nouvelle vie au sein de l’État bavarois. Les bières, déclinées en de très nombreuses références, sont toujours fabriquées selon la loi de pureté allemande promulguée en 1516 et incluant donc le houblon tant vanté par Hildegarde de Bingen et les brasseurs suite à ses travaux. 

Si la bière peut être jugée trop classique par certains puristes ou geeks, elle reste néanmoins une très belle bière qui maîtrise parfaitement ses recettes et reste aux yeux de tous, comme une brasserie respectable et respectée, bien loin des industrielles affiliées à des conglomérats financiers

 

Source : site officiel

 

Storytelling romancé ou vraie histoire ?

Souvent, avec l’histoire et le marketing, on a affaire à des biographies relativement romancées voire inventées de toutes pièces et c’est malheureusement une réalité. En ce qui concerne notre brasserie, l’histoire fait que son ancienneté est avérée, bien qu’elle soit passée des mains de l’église à celles de l’état, et malgré les multiples destruction / reconstruction, la brasserie reste, d’après les recherches, bel et bien l’une des plus vieille, si ce n’est la plus vieille brasserie encore en activité. 

Ce qui accorde aussi une certaine crédibilité c’est aussi le fait que la brasserie est bavaroise, et les Allemands sont très attachés à leurs brasseries et leur histoire. Bien que certaines brasseries soient devenues des marques appartement à de gros groupes industriels, d’autres sont restées au sein de l’état ou de familles qui ont su faire fructifier leur activité depuis plusieurs générations. 

Dans le même genre, citons une autre brasserie à peine plus jeune de 10 ans que notre sujet du jour : la brasserie de l’abbaye de Weltenburg, qui date de 1050 et dont les bouteilles se trouvent chez de nombreux revendeurs. En fait, on considère qu’elle est la plus ancienne brasserie monastique du monde, devant Weihenstephan, car les moines se sont établis aux alentours de 617. Cependant, et contrairement à sa concurrente, on ne trouve aucune trace pouvant faire supposer que de la bière était brassée avant 1050, année où la brasserie fut officialisée. 

 

Logo de la brasserie

 

Cette brasserie n’a pas connu les mêmes soucis de destruction que Weihenstephan, mais son histoire reste relativement tumultueuse. Passée des moines au mains de sociétés privées avant d’être récupérée par l’État bavarois, elle retournera en 1843 auprès des moines qui céderont sa gestion à une autre brasserie, celle de Bischofshof qui continue à produire ses bières dans le respect des recettes établies. Moins célèbre et jouant beaucoup moins sur cette histoire, la brasserie reste néanmoins connue en Allemagne et dans les pays limitrophes, lui conférant une renommée attirant chaque année de nombreux touristes. 

 

La brasserie / Source : Wikipedia

 

En conclusion

Souvent, on voit des noms revenir et on ne connaît pas vraiment l’histoire derrière. Même si les bières allemandes sont souvent très classiques, elles ont, tout comme les belges, une histoire assez ancienne comparées à toutes les brasserie d’aujourd’hui qui justifient souvent moins d’une dizaine d’années d’existence. 

Cependant, plus une brasserie a une longue histoire, plus on peut romancer celle-ci, et même si l’histoire que je vous ai contée provient de sources officielles, il reste de nombreux doutes, notamment dans les détails, concernant les dates et l’ancienneté revendiquée. Si je vous ai parlé de Weltenburg c’est aussi pour montrer qu’à 10 ans près, et une découverte près, c’est elle qui pouvait jouer sur le côté “plus ancien au monde”. Pourtant, la mention du houblon découverte chez Weihenstephan parle de la culture de cette plante, mais on ne trouve pas de source directe mentionnant un quelconque brassage avant 1040. Tout part donc d’une source indirecte pour aboutir à une conclusion qui arrange bien le service marketing, même si l’ensemble est sans doute vrai, et paraît tout à fait cohérent. 

Ce qui est sûr, c’est que Weihenstephan, et sa consoeur de 10 ans sa cadette, sont bel et bien des brasseries historiques et institutionnelles et il est important de les connaître si l’on veut parfaire sa culture brassicole bien au delà de sa simple consommation! 

 

Source : Compte Twitter officiel

 

Sources : 

https://de.wikipedia.org/wiki/Bayerische_Staatsbrauerei_Weihenstephan 

https://de.wikipedia.org/wiki/Bayerische_Staatsbrauerei_Weihenstephan 

https://www.weihenstephaner.de/en/our-brewery/history/ 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Weltenbourg 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Weihenstephan 

https://www-oldtimerfreunde–freising-de.translate.goog/offpress/sponsoren-partner/weihenstephan/?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=ajax,se,elem 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Weltenbourg 

 

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

One Reply to “Connaissez-vous l’histoire de la Weihenstephan ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.