Dégustation

Une porter de chez Collective Arts (Canada) : Stranger than fiction!

Partons au pays du Caribou et de la feuille d’érable pour découvrir une Porter de chez Collective Arts.

Collective Arts est une brasserie un peu particulière sur son mode de fonctionnement. Comme son nom l’indique, elle implique donc l’art avec ses brassins. La brasserie, fondée par Ryan Morrow, propose une gamme régulière de 6 bières avec un grand nombre de bières hors séries chaque année. 

Là ou la brasserie tire son épingle du jeu c’est que chaque canette aura l’illustration d’un artiste choisi par la brasserie. En gros, la brasserie propose aux artistes de transmettre leurs illustrations, et celle-ci choisira celle qui apparaîtra sur leur prochaine canette. Cela peut donner des surprises, un peu casse tête pour les cavistes (coucou les copains de Biere Academy), car la même bière aura plusieurs illustrations différentes, donc mieux vaut ne pas se tromper dans la mise en rayon! 

L’initiative artistique fait des émules, depuis le premier appel à participation artistique, ce n’est pas moins de 16 000 candidatures qui sont passées entre les mains de la brasserie, avec une provenance de pas moins de 40 pays différents. Le choix est fait par des “guests” choisis par la brasserie et chaque artiste choisi verra donc son œuvre sur l’étiquette. Attention toutefois, la brasserie n’achète pas l’œuvre, elle en achète l’exploitation temporaire auprès de l’artiste, ce qui veut dire que l’artiste reste maître et propriétaire de son œuvre! 

Pour la musique, c’est différent, on ne peut pas mettre la musique sur une canette ou une bouteille, alors la brasserie assure la promotion sur son site d’artistes indépendants en partenariat avec les studios Indie88. 

A ce jour, la brasserie a rémunéré plus de 650 artistes différents et n’est pas prête de s’arrêter là. Ce système est précurseur, mais il a fait des petits, à plus faible échelle, mais on peut citer Northern Monk avec ses séries Patreons que nous avions cité pour le test de la Black Friday par exemple. Enfin, de plus en plus de brasseries font appel (et payent!) des illustrateurs pour leurs étiquettes car avec le nombre grandissant de concurrents, il faut se démarquer à la fois sur ses produits, mais aussi sur une identité visuelle et un nom! On voit maintenant des brasseries aux noms de plus en plus originaux et aux étiquettes de plus en plus travaillées, devenant aussi un moyen d’exposition nouveau pour beaucoup d’artistes désormais. 

On voit donc ici que l’art et la bière peuvent fusionner et faire de belles choses, toutefois attention, une étiquette peut être superbe mais pas la bière, ne vous fiez pas seulement au visuel, vérifiez aussi les conseils de votre caviste ou ceux qui ont testé le produit! Mais nous parlerons du marketing plus en détail dans un autre sujet! 

Maintenant, intéressons- nous à notre jolie Porter! 

 

Si étrange que ca?

Une fois versée, notre bière présente une mousse semi épaisse dotée d’une belle coloration ivoire et crémeuse. Sous elle, on retrouve une robe d’un noir épais qui offre un nez torréfié, caféiné classique mais agréable. 

 

Un gout de fiction?

Le début est assez rond, il tend vers une saveur caramel étonnamment, avant de terminer sur le café en légèreté. La finale est légère, peu amère et un peu sèche. 

Une bière classique au final, très bonne, mais classique. 

 

En conclusion

N’attendez pas à quelque chose de costaud, la bière est légère, peu dense, on est clairement sur une Porter de soif, elle me rappelle celle de l’Agrivoise que j’adore. Si le test vous parait léger c’est parce que ce genre de bière, très classique et légère, présente une simplicité qu’on ne peut qu’apprécier. Il n’est pas toujours bon de chercher une complexité partout, trop de brasserie veulent faire la course à cela, mais parfois, un peu de simplicité c’est aussi très bien pour passer un bon moment, et c’est justement ce que propose cette bière, et c’est parfait. 

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

One Reply to “Une porter de chez Collective Arts (Canada) : Stranger than fiction!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.