Dégustation

En route vers l’Autriche avec une Who Cares de chez Bevog!

Partons en direction du pays de Sissi L’impératrice, le pays du style Rococo en dégustant une bière de la brasserie Bevog en Autriche! Ce sera une Who Cares, une petite DDH Pale Ale que j’ai pu me procurer lors de mon passage au OAK de Naples, un super bar / cave de la cité napolitaine. 

J’ai pu d’ailleurs récupérer bon nombre de bières inédites en France que je ne manquerais pas de vous passer sur le site, mais celles-ci étant des bières de garde, elles sont actuellement en train de vieillir tranquillement dans une malle en bois à l’abri de la lumière et de la chaleur. 

Pour revenir à notre brasserie, celle-ci est née en 2013 sous l’impulsion de Vasja Golar, passionné de bières et qui a eu envie de se lancer à son tour dans la création de breuvages houblonnés. La brasserie durant ses 8 ans d’existence a su créer de très nombreuses gammes de bières différentes et dans tous les styles, n’hésitant pas à se rattacher aux tendances actuelles pour proposer des bières qui conviennent à tous les publics. 

Maintenant que les présentations sont faites, je vous propose de découvrir ce que notre Who Cares Beep a dans le ventre.

 

Beep Beep!

Une fois dégoupillée, la canette se verse dans le verre et nous propose une mousse épaisse et persistante d’une texture gourmande et crémeuse. 

Le nez est très sympa, on sent de jolies touches herbacées teintées de petites notes d’agrumes plus légères.

La robe est d’un jaune pâle trouble joliment carbonaté qui ressemble presque à un joli jus de fruit. 

 

Who cares? 

L’attaque est plutôt moyenne, très portée sur le côté herbacé, mais pas celui d’une herbe en forêt, plutôt une herbe fraîchement coupée, c’est très agréable. On ressent bien le houblon qui nous procure une finale dotée d’une très belle amertume avec de jolies notes d’agrumes ça et là lors de la dégustation. 

 

En conclusion

Une bière finalement très aromatique, puissante sans pour autant vous filer un coup de massue. Elle rafraîchit, à son caractère, et reste bien équilibrée tout le long de sa dégustation, oubliez le jus de houblon, on est bien sur une DDH Pale Ale, c’est à dire un mélange de bière facile à boire mais avec un beau caractère houblonné, un sorte d’hybride entre une IPA et une blonde classique pour vulgariser la chose. 

Bref, une belle découverte, d’une belle brasserie! 

Greg
Marseillais amateur de bières, je vais vous faire découvrir cette boisson à travers son histoire, des dossiers, de l'actu et enfin des tests de bières diverses et variées!
https://thebeerlantern.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.